Enquêtes
 

Auteurs : Claire Sauvage et Nathalie Beltzer

 

Santé et travail – Exploitation de l’Observatoire régional de santé Île-de-France du Baromètre santé 2010

Faits marquants 

• En Île-de-France, 31,9% des actifs occupés ont un temps de transport quotidien de 1 à 2 heures pour faire l’aller-retour domicile-travail. Ils sont 47,7% à travailler entre 36 et 47 heures hebdomadaires, 6,0% à n’avoir jamais 48 heures consécutives ou plus de repos par semaine, 4,8% à travailler au moins 50 nuits par an, 21,6% à faire un travail posté et 40,9% à travailler dans des postures pénibles ;

• Les Franciliens sont plus nombreux que les Franciliennes à déclarer avoir des difficultés à respecter les objectifs ou délais fixés par leur entreprise (40,4% contre 31,5%), différence certainement expliquée en partie par le fait que les hommes et les femmes n’occupent pas les mêmes types d’emploi ;

• Les Franciliens sont plus nombreux à déclarer être fatigués nerveusement par leur travail que les personnes vivant dans les autres régions de France. A l’inverse, ils sont moins nombreux à déclarer une pénibilité physique de leur travail, particulièrement les hommes. Ces écarts sont certainement dus à une structure professionnelle différente entre l’Île-de-France et les autres régions de France ;

• De plus, 28.6 % d’entre eux estiment que leurs conditions de travail se sont détériorées depuis 5 ans.


Télécharger la fiche