Enquêtes
 

Auteurs : Claire Sauvage et Dorothée Grange

 

Santé mentale – Exploitation de l’Observatoire régional de santé Île-de-France du Baromètre santé 2010

L’Observatoire régional de santé Île-de-France publie les résultats de l’exploitation régionale du Baromètre santé 2010 (INPES) sur le sommeil des Franciliens.

Faits marquants

• Les Franciliens dorment en moyenne 7h05 par nuit alors qu’ils estiment que la durée moyenne de sommeil pour être en forme est de 7h26. Ainsi, 19,4% des Franciliens ont une dette de sommeil.

• Les temps moyens de sommeil nécessaire et effectif sont plus importants chez les femmes que chez les hommes. Malgré cela, les femmes sont plus nombreuses à être en dette de sommeil : 20,9% contre 17,7% des hommes.

• Près de 95% des Franciliens déclarent ressentir généralement au moins un trouble du sommeil : 26,2% éprouvent des difficultés pour s’endormir, 44,4% souffrent de réveils nocturnes avec des difficultés pour se rendormir, 38,9% se réveillent trop tôt sans pouvoir se rendormir et 23,2% considèrent que leur sommeil n’est pas récupérateur.

• Des symptômes suggérant l’insomnie chronique sont ressentis par 17,1% des Franciliens. Les conséquences des problèmes de sommeil sont principalement un impact négatif sur l’humeur (ressenti par 43,6% des Franciliens ayant des problèmes de sommeil), sur le caractère (39,5%) et sur la capacité de concentration et de mémoire (38,8%).

• Les Franciliens sont 18,5% à déclarer avoir déjà pris des produits pour dormir au cours des douze derniers mois, principalement les femmes : 22,6% contre 14,0% des hommes. Les produits les plus consommés sont des hypnotiques ou des anxiolytiques (69,4% des Franciliens parmi ceux ayant  déclaré avoir consommé des produits pour dormir).


 Télécharger la fiche