Auteurs : Caroline Laborde

 

L’Observatoire régional de santé Île-de-France publie une étude qui se penche sur l’apport de l’indicateur des hospitalisations potentiellement évitables (HPE) dans un diagnostic territorial. Cet indicateur est utilisé par d’autres pays de l’OCDE comme un marqueur de défaillance des parcours de soins. En France, cet indicateur est en cours d’appropriation et ses modalités sont actuellement discutées.
 
Des études précédentes ont estimé que 5% des hospitalisations sont potentiellement évitables en Île-de-France. Leurs résultats montrent qu’il existe de fortes inégalités territoriales face aux HPE en Île-de-France qui ne s’expliquent pas uniquement par des inégalités de précarité et de morbidité.
 
L’objectif de cette nouvelle étude est de mieux comprendre ce qui se passe en amont des HPE, en recueillant les perceptions des acteurs locaux sur l’organisation des soins de premier recours dans leur territoire.
 
Faits marquants :
 
L’étude est basée sur le recueil des perceptions d’acteurs de santé occupant des positions institutionnelles différentes dans le parcours de soins : médecins généralistes, personnel hospitalier et délégué territoriaux
Ils observent sur leur territoire (au taux de HPE élevé) des problèmes d’accessibilité de soins, de recours tardif aux soins et de discontinuité des soins
Mais les perceptions des causes et des responsables de ces problèmes varient selon la zone d’exercice et la position institutionnelle des acteurs
Il existe de nombreuses initiatives locales mises en place par les acteurs de santé pour pallier ces problèmes. Mais ces initiatives reposent davantage sur des démarches personnelles, liées à la volonté des acteurs que sur une démarche construite
Il ressort des entretiens l’importance d’adapter les soins et les services aux besoins de la population à travers l’inscription de la santé dans la durée (évolution de la relation patient-médecin), dans la globalité (formes pluriprofessionnelles de l’exercice, implication des acteurs sociaux…) et dans un territoire (acteurs de proximité, implication des habitants…).
Les principaux acteurs du parcours de soins ont des enjeux et des perceptions différentes sur la nature des problèmes intervenant sur leur territoire. Dans ce contexte, il paraît utile d’engager une concertation à l’échelle locale de l’ensemble des acteurs (médecins de ville, hôpital, habitants, élus) pour qu’ils trouvent des solutions aux problèmes qu’ils identifient. L’indicateur des HPE peut être utile pour identifier des zones géographiques qui méritent un diagnostic territorial approfondi.

Télécharger le rapport

Télécharger la synthèse