NOS PUBLICATIONS

Accéder aux chapitres

 

 

L’Observatoire Régionale de Santé (ORS) et l’Agence Régionale de Santé (ARS) rendent public l’Evaluation de l’Impact sur la Santé (EIS) de projets de transport en commun sur le territoire de Plaine Commune.

Cette EIS est une initiative de la communauté d’agglomération Plaine Commune et de l’Agence régionale de santé Île-de-France (ARS) et elle a bénéficié du soutien de l’INPES.
Plaine Commune se caractérise par de fortes inégalités sociales et territoriales de santé. Sa desserte actuelle en transports en commun est insuffisante, inéquitable et peu adaptée aux déplacements « domicile-travail ».
L’EIS a porté sur trois projets parmi ceux prévus sur le territoire : un tram-train, la Tangentielle Nord ; un tramway, le prolongement au sud du T 8 ; et une gare du futur métro Grand Paris Express, la gare Saint-Denis Pleyel.
L’objectif était d’évaluer les impacts potentiels positifs et négatifs de ces projets sur la santé pour la population potentiellement impactée, mais aussi pour des groupes de populations identifiés comme vulnérables et d’élaborer des recommandations à l’adresse des institutions concernées. Toutes les parties prenantes de ces projets, dont la population résidant ou travaillant sur le territoire, ont été associées à l’évaluation. Trois villes ont fait l’objet d’un recueil de données approfondi : Stains, Villetaneuse et Saint-Denis.

L’EIS montre des effets potentiels positifs à court terme des projets retenus sur les problèmes respiratoires, les accidents, le stress, l’anxiété et le bien être psychologique avec des effets possibles à plus long terme sur le surpoids et l’obésité, les pathologies cardio-vasculaires, le cancer du poumon, la santé mentale et la réduction des incapacités. Elle indique aussi un risque potentiel de renforcement des inégalités sociales de santé pour les groupes les plus démunis. Les recommandations visent à accentuer les effets positifs potentiels et à réduire les inégalités de santé.
Les principales sont :
- sensibiliser la population aux bénéfices du report modal des véhicules particuliers vers les transports en commun pour la qualité de l’environnement et pour sa propre santé ;

- concevoir et articuler l’aménagement urbain associé pour favoriser les modes actifs de déplacement ;
- mettre en œuvre des actions pour faciliter l’accès à la Tarification Sociale des Transports prévue par la loi mais actuellement sous utilisée et de renforcer les compétences d’accès à la mobilité ;
- promouvoir une action partenariale et citoyenne pour diminuer le sentiment d’insécurité dans les transports;
- améliorer l’accès à l’emploi des résidents du territoire et contrôler les effets négatifs potentiels de la gentrification par le développement mixte et solidaire des programmes d’aménagements associés aux transports.

 

 

    

Téléchargements

Le rapport complet 

Le rapport interactif 

La synthèse

Présentation de la restitution de l'étude
Summary – English version
 

Presse :

Le dossier de presse

Le communiqué de presse

 

 

 

 

Rechercher dans nos publications