NOS PUBLICATIONS

Auteurs : Dorothée Grange, Cécile Sommen, sous la direction d’Isabelle Grémy, directrice de l’ORS

 

Plus de huit Franciliens sur dix (86 %) estiment que la pollution de l’air extérieur présente un risque plutôt ou très élevé pour la santé des Français. Afin d’appuyer les politiques publiques visant à limiter la pollution atmosphérique, cette étude menée à partir des données du Baromètre santé environnement de l’Inpes présente les perceptions des Franciliens à l’égard de cette pollution. Elle souligne l’inquiétude de la population, mais aussi une conscience du rôle respectif des pouvoirs publics et des citoyens dans la lutte contre cette pollution.

 

La pollution atmosphérique est une source de préoccupations depuis de nombreuses années en Ile-de-France. Les sources de pollution de l’air y sont multiples et concentrées sur un territoire restreint. Or, de nombreuses études épidémiologiques ont établi l’existence d’effets sanitaires de cette pollution à court et à long terme, en particulier respiratoires et cardiovasculaires. Afin d’appuyer les politiques publiques visant à limiter cette pollution, il est important de connaître les perceptions de la population à l’égard de cette problématique. L’étude, menée à partir d’une extraction régionale des données du Baromètre santé environnement 2007 de l’INPES, avait pour objectif de mieux comprendre les perceptions des Franciliens à l’égard de la pollution de l’air extérieur, en particulier leurs représentations, leurs perceptions des effets et des risques sanitaires, leur sentiment d’information, leurs opinions sur les acteurs et les moyens d’agir. Ainsi, cette étude montre que la pollution de l’air extérieur est une source d’inquiétudes pour la population francilienne. Elle révèle aussi qu’au-delà de cette inquiétude générale, différents profils de perceptions se dégagent, mettant en évidence le rôle du cadre de vie, du statut socio-économique et de l’âge. Elle souligne en outre que les Franciliens ont conscience du rôle respectif des pouvoirs publics et des citoyens dans la lutte contre cette pollution et qu’ils se montrent prêts, dans une certaine mesure, à s’investir personnellement. Toutefois, les contraintes quotidiennes, en particulier celles dues aux déplacements, influencent fortement ces opinions.


 Télécharger le rapport

 Télécharger la synthèse


 

 

 

 

Rechercher dans nos publications