NOS PUBLICATIONS

Auteur : Catherine Embersin

L’ORS Île-de-France publie une étude sur les conduites à risque des jeunes franciliens.

De nombreux constats sont préoccupants : augmentation des ivresses et de l’usage d’alcool à risque, usage élevé de tabac (31 % de fumeurs quotidiens), usage problématique de cannabis pour 25 % des Franciliens consommateurs de cannabis dans l’année, des indicateurs de santé mentale défavorables, une augmentation de l’excès de poids chez les garçons.

 

L’essentiel de l’étude

•     En Île-de-France, à l’inverse des autres régions, garçons et filles ont des comportements proches dans leurs usages de tabac, cannabis, polyconsommation ou en termes de santé mentale.

•     Les Franciliennes apparaissent plus vulnérables que leurs homologues des autres régions : leurs consommations régulières d’alcool, tabac, cannabis ou polyconsommation ont augmenté alors qu’elles sont restées stables chez les filles dans le reste de la France ou chez les garçons franciliens. Elles ont aussi plus souvent déclaré des prises de risque dans la sexualité que leurs homologues en région.

•     L’étude souligne le lien étroit entre déterminants sociaux et conduites à risque : des moindres niveaux de revenus, d’éducation ou vivre dans une famille monoparentale / recomposée sont associés à des risques plus élevés de conduites à risque.L’ensemble de ces éléments ainsi que la position défavorable de la France par rapport aux autres pays européens en termes de consommations de produits psychoactifs plaident pour un renforcement de la prévention.

 

 


 
 

Rechercher dans nos publications