NOS PUBLICATIONS

 

Vieillir chez soi, enjeux de santé dans l'adaptation des logements

Juillet 2016

Vieillir chez soi en bonne santé est l’ambition actuelle portée par les politiques de nombreux pays de l’OCDE, dont la France.
Des études menées en Europe du Nord suggèrent que disposer d’un logement adapté permet de favoriser le maintien à domicile et présente des effets bénéfiques sur la santé.
Et en France, quels sont les enjeux de santé pour une personne âgée à vivre dans un logement adapté ?

Cette étude, menée par l’ORS Île-de-France, a pour objectif d’éclairer les enjeux d’adaptation du logement pour la France et les territoires de la région Île-de-France face au vieillissement en bonne santé.
Elle recommande de mettre en place une stratégie d’anticipation dans certains territoires franciliens pour permettre de vieillir chez soi en bonne santé.

  • - Seuls 7% des Franciliens de 60 ans ou plus vivent dans un logement  aménagé et moins de 1 % disposent de nouvelles technologies (monte escaliers, volets roulants électriques, chemins lumineux,  objets connectés etc.) ;

  • - Etre locataire apparaît comme un frein à l’aménagement du logement ;

  • - La perception de l’état de santé des personnes âgées est associée au niveau d’adaptation de leur logement ;

  • - Il existe de fortes inégalités territoriales en Île-de-France face à la possibilité de vivre dans un logement adapté.


Télécharger l'étude >>>

Télécharger la synthèse >>>


 

Rechercher dans nos publications