NOS PUBLICATIONS

Auteur : Laure Schnabel, Catherine Vincelet

 

                                   

Habitudes alimentaires, activité physique et sédentarité des adolescents franciliens

Décembre 2016

Les comportements de santé acquis à l’adolescence vont influer directement ou indirectement sur la santé à court, moyen ou long terme à l’âge adulte.
Suivre l’évolution de ces comportements grâce à deux enquêtes conduites en classe de 3e permet de construire des stratégies de promotion pour la santé et d’influencer les politiques de santé en faveur des jeunes.

Cette étude souligne l’importance des déterminants socio-économiques dans l’adoption de comportements nutritionnels recommandés par les campagnes de promotion de la santé.

Elle suggère que les populations les moins favorisées sont également celles chez qui l’impact de ces politiques de prévention est le plus faible et incite à renforcer et cibler les actions de prévention envers les jeunes les plus vulnérables.

Ces éléments justifient un suivi de ces indicateurs de santé afin de s’assurer de la diminution d’éventuelles inégalités sociales de santé.

L’essentiel

- Les adolescents franciliens adoptent des comportements moins favorables à la santé comparé aux autres régions,
- Les adolescents issus de milieu modeste présentent les comportements les moins favorables et un risque de surpoids,
- L’excès de poids est globalement stable dans la région comme dans les autres régions,
- Filles et garçons adoptent des comportements différents en termes de consommation alimentaire et d’activités physiques.


Télécharger le rapport

Télécharger la synthèse


 

Rechercher dans nos publications