Auteurs

- Coordination de l’ouvrage : Nathalie Sénécal, Maylis Telle-Lamberton, Jean-philippe Camard 

- Rédaction des fiches : Nathalie Sénécal, Jean-Philippe Camard, Myriam Dalbarade, Catherine Embersin, Sandrine Halfen, Sabine Host, Caroline Laborde, Maylis Telle-Lamberton, Catherine Vincelet Système d’information géographique 

- Cartographie : Adrien Saunal Analyse 

- Statistique : Valérie Féron, Noëlla Karusisi 

 

L’Île-de-France est caractérisée par de très fortes inégalités de santé inter et intra-départementales. Dans ce contexte, les acteurs régionaux souhaitent disposer d’informations détaillées à des échelles de plus en plus fines, pour appréhender au mieux l’état de santé des Franciliens et mettre en place des politiques adaptées au niveau local. 

 

Les Repères sur la santé en Île-de-France proposés par l’Observatoire régional de santé (ORS) Île-deFrance ont pour objectif de fournir aux acteurs des données synthétiques et cartographiées, objectivant ces situations contrastées sur le territoire.

Néanmoins, une carte, représentation concise d’un phénomène à un instant donné, ne suffit pas à elle seule pour interpréter les inégalités territoriales observées liées à des mécanismes complexes associés à la santé : niveau d'éducation, revenus, conditions de travail, de logement, cadre de vie, contexte social, accès aux soins, politiques de santé publique...

 

Pour une analyse plus approfondie, le lecteur est invité à se reporter aux études de l’ORS (www.ors-idf.org). Ce recueil dresse en introduction un portrait synthétique de l’état de santé à l’échelle de l’Île-deFrance. Puis, une sélection d’indicateurs de l’état de santé de la population francilienne et de ses déterminants, construits à partir de sources multiples exploitées par l’ORS Île-de-France, sont présentés en sept chapitres :

1. Le contexte démographique et social présente les éléments indispensables à la compréhension structurelle de la région : jeunesse, fécondité, mais également inégalités sociales très marquées ;

2. Un regard spécifique est porté dans le second chapitre sur cinq populations particulières : jeunes enfants de moins d’un an, enfants entre un et quatorze ans, personnes âgées, adultes handicapés et enfants handicapés ;

3. Suit un chapitre consacré aux pathologies à fort enjeu de santé publique sur le plan national (cancers, maladies respiratoires, cardiovasculaires, santé mentale, obésité-diabète) ou francilien (VIHSida, tuberculose) ;

4. Le chapitre comportements est consacré aux déterminants de santé dits «individuels» et à leurs conséquences sanitaires, étant entendu que cette dimension individuelle est elle-même conditionnée par un environnement psychosocial et sociétal qui dépasse largement le cadre de l’individu ;

5. L’environnement physicochimique est abordé tant sous l’angle du cadre de vie (habitat) que sous ses autres dimensions : pollution atmosphérique, eau de consommation, bruit et pollution des sols ;

6. Le chapitre consacré à la santé au travail décrit les accidents et maladies professionnelles indemnisés ainsi que les expositions professionnelles. Des éléments sur les tensions au travail sont également présentés ;

7. Enfin le dernier chapitre présente une quantification et la répartition de l’offre de soins : établissements hospitaliers, autres structures de soin et professionnels de santé. En rendant ces données accessibles à tous, pouvoirs publics, professionnels, élus et usage.


Télécharger