Pensées suicidaires et tentatives de suicide

Exploitation de l’Observatoire régional de santé Île-de-France du Baromètre santé 2010 (Inpes)

08 juillet 2013

Faits marquants :

  • Les prévalences des pensées suicidaires et des tentatives de suicide sont identiques en Île-de-France et en province : 3,7% des Franciliens déclarent avoir eu des pensées suicidaires au cours des douze derniers mois contre 3,9% des personnes vivant hors Île-de-France, et 5,4% de Franciliens et des non Franciliens ont déclaré avoir déjà fait au moins une tentative de suicide au court de leur vie.
  • Face aux tentatives de suicide les femmes sont plus vulnérables, quel que soit leur âge : en Île-de France, 7,6% des femmes déclarent avoir fait au moins une tentative de suicide au cours de leur vie, contre 2,9% des hommes.
  • Le fait d’avoir des pensées suicidaires varie peu avec l’âge. En Île-de-France, la prévalence des pensées suicidaires au cours des douze derniers mois est plus forte entre 45 et 54 ans pour les hommes (5,2%) et à 65 ans et plus pour les femmes (5,3%).
  • Les prévalences des pensées suicidaires et des tentatives de suicide sont significativement liées à la situation familiale : respectivement 6,3% et 8,0% pour les personnes vivant seules, 2,7% et 4,5% pour celles vivant en couple et 3,7% et 5,3% pour celles vivant avec d’autres personnes dans leur foyer.
  • L’étude des pensées suicidaires et des tentatives de suicide montre une plus grande vulnérabilité des femmes, des personnes vivant seules et des personnes ayant un faible niveau de diplôme.