Pollutions dans les environnements intérieurs scolaires : quels leviers d’action ?

Journée nationale de la qualité de l'air 2021   Sommaire

14 octobre 2021ContactCélia Colombier

Le réseau ÎSÉE en partenariat avec le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) et Medieco propose un webinaire dans le cadre de la Journée nationale de la qualité de l’air 2021 qui se tiendra le 14 octobre. Les deux adhérents ont choisi de s’arrêter sur la qualité de l’air intérieur dans les milieux scolaires.

L’école est le deuxième lieu que les enfants fréquentent le plus après leur logement. De par leur susceptibilité liée à la croissance et la maturation de leurs organes et leur activité mains bouche, les enfants sont très exposés et particulièrement sensibles aux pollutions environnementales. Il est maintenant admis depuis une dizaine d’années, au travers d’études internationales de plus en plus nombreuses, qu’un environnement scolaire dégradé tant en termes de pollution que de confort (thermique, acoustique, visuel) peut avoir des effets néfastes sur la santé des enfants à court et long terme (infections, asthme) ainsi que sur leur capacité d’apprentissage et performances scolaires. Dans les salles de classe, la qualité de l’air intérieur dépend de nombreux facteurs : taux d’occupation souvent élevé, densité de mobilier, nettoyage des locaux et utilisation de produits pour les activités (colles, encres, peintures, etc.). De plus, les bâtiments sont majoritairement anciens sans système de ventilation et l’aération se fait uniquement par ouverture des fenêtres. 

Dans ce contexte, que sait-on actuellement de la qualité des environnements intérieurs scolaires en France et quelles solutions existent pour l’améliorer ?

Cette webconférence sera l’occasion de présenter :

  • Les résultats de la campagne Ecole (2013-2017) sur la qualité de l’air dans les écoles par sa coordinatrice, Claire Dassonville (CSTB), cheffe de projet qualité des environnements intérieurs.
  • Le retour d’expérience de la ville d’Aix-les-Bains à la suite de son étude sur l’efficacité des stratégies d’aération dans les écoles grâce au témoignage de Guillaume Rey, technicien risques majeurs et environnementaux à la ville d'Aix-les-Bains.
  • Le retour d’expérience de la ville de Grenoble dans le cadre de l’étude TRouss’air sur l’émission des fournitures scolaires d’après Soline Martin, Responsable du projet chez Medieco et Xavier Morelli, ingénieur sanitaire, chargée de mission évaluation des risques à la ville de Grenoble.

Il s’agit non seulement de dresser un constat sur l’état actuel des connaissances, mais également d’exposer les leviers d’actions efficaces dont disposent les collectivités pour assainir l’air des salles de classe.

Replay