Les composés organiques volatils (COV)

Etat des lieux : définition, sources d’émissions, exposition, effets sur la santé

01 décembre 2007

Véritable enjeu de santé publique, la qualité de l’air constitue une réelle préoccupation des décideurs, en particulier en Ile-de-France. En effet, l’Ile-de-France bénéficie d’un réseau routier très dense et constitue la première région industrielle française. Les sources d’émissions de polluants y sont multiples.

Les Composés Organiques Volatils, ou COV, sont souvent évoqués dans le cadre de la surveillance de la pollution atmosphérique, de même que les oxydes d’azote, le dioxyde de soufre ou encore l’ozone. Cependant, la définition des COV est large et souvent imprécise. Le benzène fait partie des COV les plus connus, il s’agit du seul COV réglementé à l’heure actuelle pour la surveillance de la qualité de l’air. Il existe aussi une multitude d’autres substances répondant à la définition de COV, pour la plupart encore mal connues. Or ces substances sont susceptibles d’avoir des effets sur la santé humaine. Il est donc apparu important de dresser un état des lieux des connaissances sur les COV

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Environnement et santé | Substances | Air extérieur