Cumuls d’expositions environnementales en Île-de-France, un enjeu de santé

Méthode d’identification des secteurs les plus impactés

24 janvier 2022

Réduire les inégalités sociales et environnementales de santé constitue un objectif fort du troisième Plan régional de santé environnement (PRSE3). Repérer les secteurs qui concentrent et cumulent les pollutions et nuisances environnementales, mieux connaître les populations concernées sont nécessaires à l’orientation des politiques publiques.

Cette étude, pilotée par l’ORS avec l’Ineris et le département environnement de L’Institut Paris Region, est le fruit de cinq années de travaux et a mobilisé de nombreux partenaires régionaux ainsi que le soutien financier et technique de l’ARS et de la Drieat Île-de-France.

Parmi les éléments à retenir : 

  • Ce travail d’identification des zones de cumuls a nécessité, d’une part, d’accéder à des données de nuisances et pollutions à une résolution fine et d’autre part, d’élaborer des méthodes entièrement nouvelles dans le cas de cumuls d’exposition de nature variée, chimique, physique ou encore biologique. Il n’existe pas de méthode unique ;
  • Un ensemble d’informations environnementales, sanitaires et socio-économiques a été agrégé sur une maille commune de 500 mètres de côté pour produire un score composite de risque sanitaire pour toute l’Île-de-France ;
  • Les scores les plus élevés correspondent aux secteurs qui subissent la charge de pollution la plus élevée et où les populations sont particulièrement vulnérables aux effets de la pollution ;
  • Véritable outil d’interpellation des acteurs locaux, ce diagnostic pourra constituer une nouvelle base pour une analyse locale du contexte et des enjeux de santé environnementale afin d’être mieux intégrés aux décisions sur l’aménagement et aux plans locaux de santé publique.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Environnement et santé | Pollution des sols | Eau | Bruit | Air extérieur

Études apparentées